Une « impasse syrienne » ? (suite, 2/3)

Après l’approche centrée sur le rapport consubstantiel entre régime Assad et violence,
ce second volet de l’article portera sur le tournant qu’a constitué la « prise de la Parole » par la population syrienne.

  1. La violence comme élément consubstantiel du régime al Assad
  2. La parole politique, une « Bastille » syrienne
  3. Une dynamique à l’oeuvre

Accès au texte :

Une « impasse syrienne », vraiment ? (2/3)

[rq. certains caractères arabes sont modifiés en fin de ligne dans le document.
Le « mim » devient ainsi « lam » à l’enregistrement, énigme technique non encore résolue…
les lecteurs arabophones auront rectifié d’eux-mêmes
et voudront bien m’excuser.]

Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Arminé

     /  30 avril 2013

    Analyse dépassionnée, autant que faire se peut.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s